Les pêches électriques

Objectifs

Sur le territoire de l'AAPPMA différentes pêches électriques sont réalisées chaque année. Ces investigations ont différents objectifs : pêche de sauvetage avant la réalisation de travaux, pêche de diagnostic pour faire un inventaire précis du peuplement piscicole. Ces pêches sont pour la plupart réalisées en partenariat avec la Fédération de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique de la Corrèze ou avec la  Maison de l'Eau et de la Pêche de la Corrèze.

           Les pêches électriques sont encadrées par une réglementation stricte, que ce soit au niveau de la préparation ou du déroulement des opérations. Pour réaliser une pêche électrique, il est nécessaire de disposer : 

- d’un arrêté préfectoral d’autorisation : la Fédération de Pêche dispose de ce type d’arrêté annuel. Chaque année, la Fédération de Pêche réalise plusieurs pêches électriques et dispose du matériel et de l’expérience nécessaire au bon déroulement de ces opérations. 

- de l’autorisation du détenteur du droit de pêche : c'est-à-dire, de l’autorisation du (des) propriétaire(s) des rives concernées par la pêche électrique.

 

La réalisation d’une pêche électrique peut avoir plusieurs objectifs : 

 

  • pêche de sauvetage : on sauve les poissons avant la mise à sec d’un tronçon de ruisseau (dans le cadre de travaux sur un pont par exemple) 
  • pêche de sondage : on ne prélève que certains individus sur une portion de rivière 
  • pêche d’inventaire : on effectue plusieurs passages sur un même tronçon afin de prélever tous les individus et de connaître précisément le nombre de poissons présents.

 

Une pêche à l'électricité fonctionne selon le principe suivant : lorsqu'on plonge deux électrodes de charges opposées dans un cours d'eau, on crée un champ électrique. Le courant se propage alors, entre l'anode (pôle +) et la cathode (pôle -). Le poisson qui se trouve dans ce champ électrique va avoir une nage forcée vers l'anode où il pourra être attrapé à l'aide d'une épuisette puis stocké à terre, dans un bassin oxygéné. 

 

Pour autant qu'elle soit pratiquée au moyen d'appareils prévus à cet usage, réglés correctement et utilisés dans les règles de l'art, cette méthode de capture très efficace n'a pas de conséquences négatives pour les poissons capturés (mortalité inférieure à 1% en conditions normales). 

 

Les pêches électriques peuvent mobiliser jusqu’à 30 personnes en fonction de la largeur du cours d’eau. Source : FDAAPPMA19

 

AAPPMA Chastang Beynat
Pêche électrique sur le Danjou - Juillet 2021
AAPPMA Chastang-Beynat
Truitelle du Danjou - Juillet 2021